ibio0a3a6a1@.jpg
Jacques Oscar SILLIG
30.08.191028.11.1978
LeysinNeuchâtel
Ingénieur
Ingénieur, né à Leysin. Études à Vevey, Alger, Londres et Lausanne (EPUL). Officier d’artillerie, il entre en janvier 1942 au célèbre Service de Renseignements (SR suisse) du colonel Roger Masson. En février 42 il est chargé de l’accueil après évasion de Pierre Mendès-France et de son exfiltration vers Londres où ├Čl devait rejoindre le Général de Gaulle. De nombreuses missions en Suisse en France et en Allemagne dont celle mouvementée de fin août 1942 qui devait préparer la fameuse rencontre du 8 septembre entre Masson et Walter Schellenberg, futur chef de l’Abwehr. Depuis la guerre a vécu principalement à Genève et Neuchâtel. Grand skieur et féru de navigation, il a été de 1956 à 1959 membre du directoire du Musée de la Marine (Palais de Chaillot). Excellent régatier, jusqu’à la veille de sa mort (d’un cancer en 1978), il avait la réputation de hisser le grand spinnaker même par force 8 Beaufort.